Théorie sur le monstre du Loch Ness by RIXR

De retour de mon voyage de noces en Ecosse,
je reviens avec une « théorie » concernant la « bête » du Loch Ness.

J’ai eu l’occasion de me rendre lors de mon voyage aux bords du fameux Loch et la « vision » que j’ai eu me semble plus que probable. Mais commençons par le début…

Partant du principe que tout mythe ou légende à quelque part une base de vérité,
il faut en mon sens aborder le sujet du monstre du Loch Ness en essayant de passer au-dessus de cette image de monstre marin vivant (Nessie).

Selon ma théorie le monstre a bel et bien existé, mais il aurait été impossible de le prendre en photo à l’époque de son origine.

Il a vécu entre le 7ème et 11ème siècle, il n’était pas de chair et d’os, mais constitué de bois et de métal, le monstre marin en question était selon moi, un Drakkar Viking !

Les vikings auraient très facilement pu venir de Norvège par la mer du nord puis en passant par Inverness continuer en transportant leurs navires avant de les mettre dans le Loch Ness pour continuer leur route.

« Les fleuves étaient d’excellents moyens d’entrer dans les terres des pays. S’il n’y avait pas de fleuve, les Vikings abaissaient parfois le mât, rentraient les rames, suspendaient le gouvernail, et transportaient le navire sur la terre ferme jusqu’au prochain cours d’eau. Pour cela ils faisaient rouler le navire sur des troncs d’arbres. »

De la proue à la « queue », leurs drakkars font clairement penser à un serpent de mer (le serpent de mer apparaît dans la mythologie nordique, Thor lui-même, se bat contre l’un d’entre eux, ce serpent est nommé Jörmungandr),

Il suffit d’imaginer un drakkar dans la brume pour voir apparaître le fameux monstre marin…

ou mieux de remettre un drakkar dans les eaux du LochNess pour pouvoir admirer la « bête ».

Les premiers écrits citant le monstre du Loch Ness parlent de Saint Colomba qui aurait repoussé la « bête » vers 565, à savoir que ces écrits ont été rédigés plus d’un siècle après sa mort…

Les chrétiens étaient les premières cibles des Vikings lorsque ces derniers organisaient leurs raids.

Les chrétiens les voyaient clairement tels des démons venant de la mer, à savoir que les Vikings n’ont historiquement parlant jamais porté de casques à cornes, on les a juste diabolisés…

D’où ma grande suspicion quant à la représentation que les chrétiens de l’époque auraient pu porter vis-à-vis d’un bateau Viking qui avait clairement la forme d’un serpent de mer, un monstre marin en somme !

RIXR.

Livre de Kells : http://www.lankaart.org/article-le-livre-de-kells-113784084.html

%d blogueurs aiment cette page :